Nous envisageons l'ouverture de formations en Iridologie selon la méthode décrite dans notre livre. La Naturopathie y occupera évidemment une place importante, mais toujours selon l'angle particulier de la relation planète/iris/métaux et des multiples déclinaisons qu'elle offre à l'usage des techniques naturopathiques.

 

Il s'agira d'une formation rigoureuse et complète ne s'adressant pas à des débutants dans le domaine de la Naturopathie et de l'Iridologie. En effet, la maîtrise des outils de base est fondamentale au développement et à l'élévation d'une discipline, tout comme le solfège en musique est une base à la liberté et à la création.

 

En ce sens nous conseillons à chaque étudiant d'être passé par l'un des cursus offerts par les différentes écoles de Naturopathie, qui toutes sont à notre sens intéressantes malgré les vaines et inévitables querelles de clocher. Tous les formateurs initiaux se sont abreuvés à la même source en ayant eu pour père P. Marchesseau.

 

Outre les bases naturopathiques et iridologiques classiques seront développées des notions inhabituelles à ces disciplines, notamment dans le domaine quantique et dans celui de la voie hermétique (alchimie et anthroposophie entre autres).

 

L'enseignement intégrera des méthodes de soins énergétiques spécifiques et des outils de détection subtils complétant le bilan iridologique que nous avons créé. Chacun pourra se faire une idée, à travers la lecture de notre livre, des implications de cette méthode et de l'ampleur des éléments à intégrer.

 

Notre enseignement abordera en apparence de vastes domaines, mais en révélera surtout l'unité perdue ou oubliée. C'est uniquement en référence à notre fil conducteur (planètes/iris/métaux) et dans la mesure de leur unité originelle que seront abordés des disciplines et des outils tels que le Tarot, le Yi King, la numérologie, la géobiologie ou la radiesthésie, et aucunement dans un but généraliste théorique.

 

Toutes ces techniques ne sont à l'origine que des crypto-systèmes rendant compte d'un univers où tout est interconnecté selon des résonances analogiques que la physique quantique redécouvre aujourd'hui à partir d'un raisonnement scientifique.

 

Ainsi le Tarot et le Yi King n'étaient pas des méthodes divinatoires, mais un résumé synthétique de la théorie des Eléments dans laquelle chaque événement ou phénomène (une tempête, un comportement humain, une pathologie etc.) pouvait être rangé selon sa combinatoire propre, et être donc comparé à un autre phénomène distinct afin d'en saisir le principe analogique et découvrir ainsi les grandes lois de correspondance dans l'univers.

 

Tout cela était rigoureusement enseigné et formait ce que l'on appelait la Science Hermétique. C'est à cette source - malgré un déni officiel de la modernité fondé sur l'ignorance et la malhonnêteté - que se sont abreuvés les grand philosophes grecs de l'antiquité, et c'est parce que la philosophie s'est aujourd'hui coupée de cet héritage qu'elle semble si dérisoire face aux réalités froides du quotidien.



Retour au menu