La Naturopathie est la médecine occidentale qui existait avant l'avènement de la chimie. Hippocrate était naturopathe comme tous les médecins de l'antiquité et du Moyen Age. Aucun n'avait accès aux molécules chimiques de synthèse, leurs remèdes étaient puisés aux forces vives de la nature.

 

Les diagnostics ne se fondaient pas sur les seuls symptômes, et des  classifications typologiques étayées par l'observation et l'expérience orientaient ces médecins naturopathes vers une appréciation des causes pathologiques. Etaient ensuite utilisés des remèdes et des techniques comme l'eau, l'air, les rayonnements naturels, le magnétisme, le jeûne, les plantes, les minéraux et les métaux et pas seulement d'abominables saignées ou d'imparfaites potions dont il ne resterait aujourd'hui que des recettes de grand-mère.

 

L'homme n'a pas attendu, blotti dans un manteau d'ignorance et de superstition, la révolution industrielle et la médecine chimique qui en est issue pour tenter de comprendre le vivant et ses principes d'équilibre, de construction et de destruction. La médecine moderne fut un incontestable progrès (vaccins, antibiotiques, chirurgie salvatrice), mais un progrès qui ne doit pas en occulter sa dérive économique et sa systématisation outrancière, pas moins que sa fermeture et son autorité inquisitrice à l'égard des médecines alternatives. Pour neutraliser virus, parasites et bactéries existent depuis longtemps des méthodes précises et des recours naturels sophistiqués et puissants ; la médecine naturelle n'est pas seulement une médecine douce. Et s'il y a urgence vitale, la chimie reste évidemment une solution thérapeutique.

 

Classiquement, la Naturopathie se définit comme une médecine naturelle non symptomatique. Elle s'appuie sur des outils de bilan comme l'iridologie, la kinésiologie, l'auriculothérapie, l'électrophotographie Kirlian ou encore la morphopsychologie qui constituent des voies d'accès à une lecture du terrain du patient et à l'évaluation de son état.

 

Ce bilan personnalisé permet ensuite de conseiller, parmi les 10 grandes techniques naturopathiques, celles jugées par le praticien comme les mieux adaptées à la situation en fonction de la Force Vitale disponible :

 

  • Alimentation

  • Vitamines et Minéraux

  • Phytothérapie

  • Chromathérapie

  • Magnétisme

  • Psychologie

  • Hydrologie (bains dérivatifs, douches rectales, hydrothérapie du côlon et autres techniques)

  • Pneumologie (techniques respiratoires, inhalations, oxygénation catalytique)

  • Réflexologie (plantaire, endonasale, auriculaire etc.)

 

Cela se traduit concrètement pour le patient par la prise de remèdes par voie orale, par un réglage alimentaire et des conseils d'hygiène vitale. Certaines techniques que nous venons d'évoquer sont souvent intégrées aux consultations sous forme de soin.

 

La Naturopathie est donc une médecine contemporaine qui n'est ni sclérosée ni passéiste. Elle  respecte la tradition historique dont elle est issue mais elle évolue à la mesure de l'objectivation scientifique du fonctionnement énergétique du vivant. Ainsi émergent de nouvelles voies (médecine quantique) et de nouveaux outils (champs magnétiques pulsés) permettant d'affiner notre compréhension du terrain et d'agir toujours plus en amont de la manifestation pathologique. L'approche matérialiste (organique et physiologique) peut et doit coexister avec l'approche psychologique (qui fut historiquement une reconsidération de l'individu au centre de la pathologie), et aujourd'hui avec les nouvelles approches énergétiques.

 

Il ne faut cependant pas imaginer ce déroulé comme une simple évolution chronologique. La technologie sur laquelle nous pouvons nous appuyer aujourd'hui pour démontrer le fonctionnement énergétique (électromagnétique et quantique) du vivant ne signe pas le début de cette médecine subtile. La maîtrise, par des voies non technologiques, de cette dimension énergétique est bien plus ancienne qu'on ne l'imagine, et l'homme de diverses civilisations - à différentes périodes de l'Histoire - a déjà sondé l'infiniment petit de l'ADN et de l'univers électromagnétique et quantique, nous le démontrons dans notre ouvrage.

 

Les médecines naturelles ne sont ni simples ni pré-scientifiques, elles comportent de nombreux plans en relation étroite avec le niveau de connaissance et de conscience des thérapeutes.



Retour au menu